Ali Abdou et les ténèbres de l’Arkansas

Ali Abdou et les Ténèbres de l’Arkansas

Ali Abdou est l’apprenti-magicien du seul, de l’unique, du Grand Magicien Salazar. Mais,malheur! voilà que celui-ci manque à l’appel. « Houhou, Grand Magicien, le spectacle est commencé ! » Rien à faire : Ali Abdou reste seul face aux spectateurs. Seul? Pas tout à fait. À ses côtés, un vieux miroir magique, où apparaît la tête d’un prénommé Michel. Lorsque ce dernier l’embobine et le convainc de partir à la recherche du Grand Magicien, l’amitié l’emporte sur la timidité et la peur : « Je vais sauver le Grand Magicien des Ténèbres de l’Arkansas ! » Du moins, le croit-il… En chemin, trois épreuves l’attendent : les énigmes du Sultan Savant, le rap des frères grenouilles et l’ensorcellement de la douce Jenny-Dit… sans parler de ces satanés souliers dansants qu’il ne parvient pas à déchausser! Ali Abdou parviendra-t- il à délivrer le Grand Magicien? Mais est-ce là le véritable but de sa quête? Car si Ali Abdou et les Ténèbres de l’Arkansas est une pièce de théâtre mystérieuse aux teintes d’Arabie, c’est aussi un espace d’apprentissage : autonomie, confiance en soi, fraternité… Tout est là, cependant, pour que l’ennui, lui, n’y soit pas : multimédia, marionnettes, chansons, humour, interaction avec l public, exotisme, ludisme, imagination… Chacun y trouve son compte.